Mongi BEN DHIA

Ingénieur Général, Zootechnicien., Ancien de L'INA de Paris; Promo 66.

Tunis, Tunisie

Bienvenue sur l'aperçu du profil de Mongi BEN DHIA

Inscrivez-vous pour voir son profil complet

Votre prénom est obligatoirev
Votre nom est obligatoirev
vAdresse e-mail invalide
vVotre mot de passe doit contenir au moins 3 caractères

Viadeo, le réseau de tous les professionnels

Votre réseauRetrouvez vos contacts et rencontrez des professionnels.

Votre carrièreFaites-vous connaître et valorisez votre expertise.

Votre businessTrouvez les bons contacts et développez votre activité.

Son parcours

  • Aujourd'hui
    2014
    2002

    Conseiller Agricole

    Consultant Indépendant/Expert Agricole

    Consultations et expertises nationales et internationales pour le comptes de différents grands ogranismes (FAO/Banque Mondiale/ISNAR/Ministère de l'Agriculture/Banque Africaine de développement/APIA/CNEA/CNEARS/PDAI-Gafsa/IRA-Medenine/IRESA...)
  • Aujourd'hui
    2002
    1997

    Président-Directeur Général

    Société Tunisienne D'Aviculture (SOTAVI)

    Gestion et développement de la seule entreprise publique intervenant dans le secteur avicole industriel au niveau du pays.
    Deuxième intervenant dans la production des poussins « Chair » et « Ponte », la SOTAVI a été maintenue dans le secteur public bien qu’elle exerce une activité concurrentielle et ce compte tenu du rôle qu’elle n’a cessé de jouer aussi bien au niveau de la moralisation des prix qu’au niveau de l’approvisionnement des petits et moyens aviculteurs et des Coopératives Agricoles de Service.
    Entreprise bien portante, elle s’est distinguée au niveau national par la qualité de ses produits et le climat de confiance qui s’est établi entre elle et ses clients.
    Elle s’est spécialisée dans la production de poussins « Chair » appartenant aux souches Hybro N, Arbor Acres, Starbro et Hubbard Classic ainsi que dans la production des poussins « Ponte » de la souche Shaver 2000.
    Les efforts soutenus pour améliorer les performances techniques et contribuer à développer le secteur et le souci continu de recherche d’amélioration de la qualité du poussin produit ont été couronnés par la certification ISO 9002 par Le Bureau International « DET NORSKE VERITAS - Certification France » (DNV) le 11 Février 2000.
  • Aujourd'hui
    1997
    1992

    Président-Directeur Général

    Créé en 1966, l’Office de l’Elevage et des pâturages avait pour rôle l’appui au développement de l’élevage par l’assistance technique et surtout l’approvisionnement du secteur et la commercialisation des produits.
    Les attributions de l’O.E.P ont été complètement révisées par la loi du 8 Mars 1993 qui lui confère un rôle prédominant dans le développement : Coordination, participation à la conception et mise en exécution de l’ensemble des projets et stratégies d’Elevage et de Ressources Alimentaires retenues dans les divers Plans Quinquennaux de Développement Agricole de la Tunisie (1992-1996), à savoir :

    - La Stratégie de Développement Pastoral dans le double but d’améliorer les ressources alimentaires du cheptel et de lutter contre l’érosion, essentiellement dans les petites et moyennes exploitations des diverses régions de la Tunisie.

    - Le Plan National de développement du secteur laitier incluant :
    --o Le programme national de développement de la collecte de lait,financé par l’Union Européenne sur un fonds de contre partie
    provenant de la vente du lait en poudre.
    --o La gestion et l’exécution des projets de développement du secteur laitier à savoir :
    -----*Le projet « filière de lait » mis en place et exécuté dans le cadre de la Coopération Technique Tuniso- Française au profit des petites et moyennes exploitations.
    -----*Le projet Tuniso-Luxembourgeois de développement de la production laitière d’abord dans le Gouvernorat de Bizerte puis son extension au Gouvernorat de Béja où les potentialités existent mais ne sont pas suffisamment exploitées.

    - Programme National d’Amélioration Génétique des Bovins, Ovins et Caprins et gestion du Herd-Book.

    - Conception et mise en exécution du Projet National de Développement du Dromadaire et participation au réseau Dromadaire coordonné par l’Arab Center for Studies in Arid Zones and Dry Lands (ACSAD) et financé par le F.I.D.A. au niveau des pays arabes et par l’O.E.P au niveau tunisien.
  • Aujourd'hui
    1992
    1984

    Directeur de l’Amélioration de la Production Animal

    Coordination de l’ensemble de l’activité de la direction qui comprend :
    1. La division d’amélioration génétique qui couvre L’Insémination artificielle, la saillie naturelle et le contrôle de la performance :
    --- Avec 50.000 IA premières, le projet assure plus de 80% des IA en Tunisie.
    --- Le projet Saillie Naturelle assure, annuellement, la distribution d’environ 300 taureaux reproducteurs de race pure.
    --- Le projet contrôle de performance contrôle environ 12000 vaches laitières et 20.000 brebis.

    2. La division de la production de viande qui a, à sa charge, un programme d’engraissement de 50.000 à 60.000 taurillons par an et ce dans le cadre d’une action intégrée portant sur l’assistance des agriculteurs au niveau de l’opération d’ensilage, la fourniture, à crédit, des taurillons et des aliments concentrés, l’assistance au cours des opérations d’engraissement et de commercialisation.

    3. La division ressource alimentaire qui a pour rôle
    --- Le développement et l’intensification des cultures fourragères en sec et en irrigué,
    --- Le développement intégré des petites et moyennes exploitations de certains gouvernorats du Nord en Tunisie et
    --- L’utilisation des sous-produits en alimentation animale ainsi que le traitement de la paille à l’ammoniac (NH3) ou à l’Urée.

    4. La division lait qui s’occupe principalement de :
    --- La vulgarisation des techniques de production laitière,
    --- La création des centres de collecte et leur cession aux professionnels dont, principalement, les Coopératives Agricoles de Services pour gestion selon certaines conditions.
    --- La supervision de la collecte de lait et l’octroi de la subvention de collecte mise par l’Etat à la disposition des collecteurs pour le lait frais livré aux Usines.

    5. Le service ovin et caprin qui a pour tâche la promotion du secteur ovin et caprin par le biais de :
    --- L’assistance technique à certains élevages ovins et
    --- La mise à la disposition des éleveurs ovins et caprins des reproducteurs mâles sélectionnés issus de troupeaux contrôlés par le projet contrôle des performances.
  • Aujourd'hui
    1984
    1981

    Directeur des Etudes de la Recherche et de la Vulgarisation

    - Direction et Coordination des activités d’études et de recherches d’une équipe pluridisciplinaire composée de :
    --- Un pédologue aménagiste de bassins versants,
    --- Un pastoraliste,
    --- Un forestier,
    --- Un sociologue et
    --- Un économiste.
    et ce dans le cadre d’un programme de développement rural intégré dans le Nord-Ouest de la Tunisie.

    - Coordination des activités d’intervention liées à ce programme de développement par le biais d’unités d’intervention appelées microzones, d’une superficie de 2000 à 2500 ha (Enquêtes Agricoles, Pratiques Culturales, Implantation et Exploitation d’Arbustes Fourragers, Amélioration Génétique du Cheptel Local par la saillie naturelle avec des races pures….).
  • Aujourd'hui
    1981
    1969

    Chercheur

    Institut National de la Recherche Agronomique de Tunisie (INRAT).

    - Création de la section de recherche bovine au sein du laboratoire de zootechnie de l’INRAT. Cette section qui a évolué en laboratoire de recherche bovine à partir de la parution du statut d’organisation de l’INRAT en 1979, a développé un programme de Recherche sur l’Amélioration Génétique du Cheptel Bovin Local par le Croisement d’Absorption ;trois races ont été utilisées à cet effet : la Schwytz, la Tarentaise et la Pie Noire et une évaluation a été faite sur les trois premières générations.

    - Coordination des activités de recherche au sein du département de zootechnie de l’INRAT qui comprend :
    --- Le Laboratoire de Cultures Fourragères,
    --- Le laboratoire de Nutrition Animale,
    --- Le Laboratoire de la Recherche Ovine,
    --- Le Laboratoire de la Recherche Bovine et
    --- Les Trois Stations de Recherche dur l’Elevage : Bou-Rebiâa (Gouvernorat de Zaghouan), Oueslatia (Gouvernorat de Kairouan) et El Afareg (Gouvernorat de Béjà).

    - Recherche sur l’utilisation des sous-produits dans l’alimentation animale.

    - Encadrement de stagiaires des 2ème et 3ème cycles de l’INAT et de futurs ingénieurs adjoints de l’Ecole Supérieure d’Elevage de Mateur dans le cadre de leurs mémoires de fin d’études.
  • Institut National Agronomique de Paris Grignon

    Ingénieur Agronome - Spécialité Zootechnie
  • Lycée Pierre Corneille

    Etudes Préparatoires au concours d’entrée aux Grandes Ecoles Agronomiques

Inscrivez-vous pour consulter le profil complet de Mongi BEN DHIA

S'INSCRIRE

Ses langues parlées

  • Arabe
    ****Langue maternelle
  • Français
    ****Bilingue
  • Anglais
    **Intermédiaire**

    Sa présentation

    Recherche Zootechnique à L'INRA / Tunisie; Chef de laboratoire puis Chef de du Département de Zootechnie et de Cultures Fourragères à l'Institut National de Recherche Agronomique de Tunisie jusqu'en 1981.
    Directeur des Etudes et de la Vulgarisation à l'Office de Développement Sylvo-pastoral du Nord-Ouest (ODESYPANO) à Béja / Tunisie ( 1981-1984).
    Directeur Technique puis PDG de l'Office de l' Elevage et des Pâturages de Tunisie (1984- 1997).
    PDG de la Société Tunisienne d'Aviculture ( Société Nationale): 1997-2002.
    Départ à la retraite en Nov.2002.
    Depuis, Consultant Agricole Indépendant.

    Son activité sur Viadeo

    Ses derniers contacts
    Salah Chouki
    Pierre Le Neindre
    HOSNI BEN YOUSSEF

    Ceux qui ont consulté ce profil ont aussi vu :